A la découverte de Besançon et ses alentours

La saison se prêtant aux balades et voyages, je vous propose de découvrir ma région, la Franche Comté et ma ville natale, Besançon.

Vue de Besançon et du Doubs

Crédit Photo : Ville de Besançon

Bienvenue en Franche-Comté et à Besançon !

La Franche-Comté est une région située à l’est de la France et proche de la Suisse. Elle est composée de 4 départements (le Doubs, le Jura, le Territoire de Belfort et la Haute-Saône). Région de Louis Pasteur, la Franche-Comté est reconnaissable par ses montagnes, grandes plaines et vallées arborées.

Située au cœur de la Franche-Comté à quelques kilomètres de la frontière Suisse, Besançon est souvent connue pour des personnalités qui ont marqué l’histoire. On peut citer par exemple Victor Hugo ou encore les Frères Lumière. Bordée par le Doubs, Besançon possède également un patrimoine reconnu à l’UNESCO, la Citadelle, créée par Vauban. On y trouve également divers musées tels que le Musée des Beaux-Arts, le Musée de la Résistance ou encore le fonds régional d’arts contemporains (FRAC). Ville à taille humaine, Besançon est pittoresque et est entourée de verdure. C’est un lieu idéal pour se ressourcer !

Côté gastronomie, on peut dire que la Franche-Comté regorge de spécialités. Les plus connues d’entre elles sont généralement composées de Comté, ou de Cancoillotte, fromages typiques. La saucisse de Morteau est ajoutée dans de nombreux plats, et notamment dans les assiettes franc-comtoises. Sans oublier évidemment les nombreux vignerons qui produisent les vins jaunes, de paille et du Jura. Et pour les ambiances festives, il y a le crémant du Jura !

Autre particularité de la Franche-Comté, un accent bien prononcé et un patois particulier. Ainsi, lors de votre escapade, vous serez surement en compagnie de votre bonne amie et la Marine pour découvrir Besak’ et manger de la colle. En espérant pour vous qu’il ne fasse pas trop cru pour sortir !

(Traduction : Vous serez accompagné de votre petite amie/fiancée, et de votre amie Marine pour découvrir Besançon et manger de la Cancoillotte. En espérant pour vous qu’il ne fasse pas trop froid pour sortir)

Et enfin, dernière spécificité à la région, son climat. Si vous venez en hiver, vous connaissez surement « la petite Sibérie », le village de Mouthe. C’est l’endroit le plus froid en France pendant la période hivernale. Chaussez bottes de neige et n’oubliez pas gants et bonnets, le ski est le sport de la région ! Concernant la période estivale, nos étés sont très chauds (avec des températures dépassant souvent les 35°C). Des écarts conséquents, mais qui ne portent pas atteinte à notre mode de vie. On s’y habitue plutôt bien.

Alors si l’envie vous prend de visiter Besançon et ses alentours, voici une liste de lieux que je vous recommande :

  • Surplombant Besançon et le Doubs, la Citadelle de Besançon a été construite par Vauban au 18ème siècle. Elle permettait auparavant de protéger la ville. Désormais, la Citadelle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et abrite divers musées dont le musée de la résistance. Une exposition sur la résistante Germaine Tillion y est d’ailleurs organisée. Pour les plus petits, le zoo accueille des espèces rares et variées. Vous pourrez également visiter le musée comtois qui retrace l’histoire de la Franche-Comté.

Pour se restaurer :  Le Chalet du Cervin – Je vous conseille ce petit restaurant convivial situé place Rivotte (en contrebas de la Citadelle). Il propose des spécialités franco suisses avec notamment diverses fondues et raclettes, des spécialités franc-comtoises et des viandes. Les prix sont très raisonnables et le cadre est sympathique.

  • A quelques kilomètres de Besançon, la vallée d’Ornans est réputée pour ces paysages. Bordé par la Loue le petit village d’Ornans vis grâce à son artisanat notamment. Pour les amateurs de sensations fortes, une Via Ferrata est également accessible. Le village abrite également divers campings, une piscine municipale avec toboggans ou encore un parcours d’accrobranche. En hiver, on trouve sur la place principale et dans les ruelles les chalets du marché de Noël. Et pour les passionnés d’art, vous pourrez découvrir le Musée Courbet, ce dernier natif d’Ornans.

Pour se restaurer : Je vous recommande deux restaurants très agréables.

Le Chavot  Situé sur les bords de la Loue, vous aurez une vue imprenable sur la rivière et pourrez profiter d’une terrasse couverte au-dessus de l’eau. Proposant un large choix de pizzas réalisées sous vos yeux (et délicieuses !), vous trouverez sur la carte les spécialités franc-comtoises et notamment la fameuse truite de la loue. La majorité des desserts est faite maison.

La table de Gustave  Cet hôtel restaurant, alliant l’ancien avec la pierre et le moderne avec le mobilier design est un petit bijou de la gastronomie. La carte est très complète et les menus proposés sont toujours très fins et à des prix très abordables. Un grand soin est apporté au dressage des assiettes. Un véritable dépaysement !

  • Classé monument historique, le Château de Cléron a été construit au 14ème siècle. Véritable lieu d’histoire, les jardins du château fort sont ouverts au public pendant l’été. Bordé par le Doubs, le château offre une vue imprenable sur les alentours.

Pour se restaurer :  Le restaurant de l’Auberge du Château de Cléron : Ce restaurant fait également office d’auberge. Avec des spécialités franc-comtoises notamment, la carte est très orientée vers le fromage. Des repas copieux à des prix accessibles dans une ambiance chaleureuse. Une boutique est également située à l’entrée du restaurant pour retrouver les produits de Franche-Comté

  • Le Musée du Jouet à Moirans-en-Montagne : Non loin de Lons-le-Saunier, prenez le temps de retourner en enfance. Le musée abrite l’une des plus grandes collections d’Europe. Du jouet en bois réalisé dans le Jura, en passant par les poupées et les consoles de jeux, le musée ravira petits et plus grands. Des expositions temporaires sur des thèmes particuliers ont lieu régulièrement.

Pour se restaurer : Le Regardoir Non loin du musée du jouet, le Regardoir est situé sur une falaise dominant le lac de Vouglans. Une panorama rare de cette immense étendue d’eau. Côté cuisine, une carte variée proposant des spécialités de la région, mais également des poissons et des viandes. Tous les plats et desserts sont maisons et la présentation est incroyable. Côté prix, compter une quinzaine d’euros pour un plat à la carte. La première formule (entrée, plat, fromage ou dessert) est à 23 euros. Je conseille vivement ce magnifique restaurant.

Connaissez-vous la Franche-Comté ? Quelles sont les spécialités de votre région ?

Une réflexion sur “A la découverte de Besançon et ses alentours

  1. Simonette dit :

    Merci Aurlane pour ce tour d’horizon qui done envie de découvrir (ou re-découvrir !) une belle région méconnue. Simplement j’ajouterais aux spécialités culinaires le fameux poulet aux morilles et au vin jaune, emblême de la gastronomie franc-comtoise !
    Tous mes voeux pour ce blog bien parti !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *