Entre recul et prise de conscience

Entre stress et overbooking, pas le temps de consacrer des heures à soi. Avec le recul, j’ai l’impression que nous créons tout seul cette sensation de surmenage en permanence, en s’ajoutant des tâches dont on pourrait se passer. Pourtant accro au web et au téléphone depuis mon plus jeune âge (je ne vous le cache pas), il m’arrive d’essayer de m’éloigner des réseaux de temps en temps. Un besoin de plus en plus présent de renouer avec des choses simples, qu’on oublie la plupart du temps, mais qui en réalité participent au bonheur.

relativiser et prise de conscience

Une prise de recul nécessaire

En grandissant, la prise de conscience sur le monde et les gens est de plus en plus grande et j’ai traversé et je traverse encore une période réellement étrange. Prendre conscience que personne n’est éternel, que tout n’est pas si facile d’accès et que l’inattendu représente le coeur même de notre existence. Grandir c’est aussi accepter et renoncer, faire des choix, une étape qui est souvent compliquée pour moi.

Il a fallu cependant en faire des choix. Et j’ai appris à renoncer à ce qui ne participait pas à mes aspirations. J’ai appris à ne pas tout programmer. Appris à me dire que ce n’est pas grave si je n’arrive pas 15 minutes en avance. Appris à ne plus chercher la perfection partout et tout le temps. Appris à ne pas ranger et nettoyer tout, tous les jours. Appris à m’écouter davantage.

Atteindre ses objectifs

Se laisser vivre, un concept que j’ai de plus en plus de mal a concevoir. La vie représente un moment unique et ne dure que trop peu de temps. Peut-être est-ce mon expérience passée qui me fait voir la vie de cette manière, mais pour moi, pas le temps de niaiser ! Comme je le dis souvent, il faut se donner les moyens de réussir et de réaliser ses rêves car on les regrettera un jour ou l’autre ! Quand on veut, on peut !

Vivre en pleine conscience

Pour justement prendre du recul sur ma vie, j’ai consulté une sophrologue qui m’a permis de me recentrer sur moi et d’avoir conscience du monde qui nous entoure. Alors que pour chacun d’entre nous le trajet pour aller au travail ou un déjeuner représente des actes anodins, la sophrologie permet de rendre ces moments uniques et de les vivre pleinement. Grâce à des méthodes où l’humain est au cœur du processus, la sophrologie nous permet de voir la vie de façon plus naturelle et de faire passer les choses qui nous importent au premier plan. Finies les actions futiles et place aux actions et aux personnes qui comptent pour nous. Vivre l’instant présent est devenu mon leitmotiv !

La sophrologie m’a aidé à me remettre dans l’engrenage de la vie. Bien entendu, les résultats apparaissent sur le long terme et j’avoue ne pas être « en pleine conscience » en permanence. La période actuelle est encore un peu complexe, mais à terme et en pratiquant la sophrologie quotidiennement, j’espère arriver à être plus sereine. Comme me l’avait précisé mon ostéopathe, mon corps et mon esprit ne fonctionnent pas ensemble, l’objectif serait donc de les harmoniser. Alors, quand on veut, on peut ?

Et vous, arriver vous à lâcher prise ? Savez-vous vous écouter suffisamment ?

Une réflexion sur “Entre recul et prise de conscience

  1. Camille dit :

    Quel plaisir de lire ton article ! Tu as les mots simples et justes, qui mêlent bien-être et motivation !
    Je n’ai jamais essayé la sophrologie mais cela me semble être une bonne chose à faire.
    Prends soin de toi ma belle ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *