Les études c’est terminé ! Au revoir les bancs de l’école

Plus que quelques mois avant que je termine mes études. Comme certains le savent j’ai effectué ma dernière année d’études en licence professionnelle marketing digital, et celle-ci se termine au mois de septembre. Retour sur 17 ans d’école et avis sur le système proposé en France.

fin des études carnet ananas

Au placard la petite trousse avec les 4 bics, le stylo plume et la règle. Ca y est, c’est la fin, je ne reviendrai pas de sitôt dans une salle au tableau blanc et aux chaises en bois. L’école, c’est a priori terminé, tout du moins pour le moment. Petit pincement au coeur de ne pas passer par la case « affaires scolaires« , ce que j’aimais beaucoup. Pour moi la rentrée était loin d’être déprimante car elle était synonyme de renouveau, l’été ayant été la période de réflexion. Fini aussi le sac de cours qui devait avoir une taille adaptée pour contenir l’ordinateur, mais aussi la pochette et les feuilles de cours.

De l’école primaire au collège

A travers cet article j’avais envie d’exprimer mon avis sur ma scolarité en général. Avec du recul j’arrive à distinguer les points positifs et négatifs de mon parcours. A l’école primaire et encore un peu au collège on nous enseigne des bases qui vous serviront toujours (notamment écrire et compter), mais aussi des matières qui élargissent notre culture générale et notre créativité (musique, arts plastiques, histoire, géographie). J’ai souvenir d’avoir eu des « intervenants » sur divers sujets, et nous faisions des sorties pour « voir en vrai » ce qu’on nous avait expliqué en cours. Les matières que l’on préférait se dégageaient petit à petit. J’aimais beaucoup cette période. Toutefois en termes d’apprentissage, je trouve à présent que les enseignants avaient tendance à laisser de côté les élèves qui avaient des difficultés. En plus de cela, poser une question lorsque nous n’avions pas compris était surhumain puisque l’on avait peur des moqueries.  Bizarre comme situation non ?

La période lycée

Ah le lycée, le début de la grande adolescence si on peut la nommer ainsi. On commence à sortir davantage, les heures d’études entre les cours ne sont plus toujours obligatoires et le téléphone portable est autorisé dans la cour. A partir de la première on choisi ce qui nous semble la meilleure orientation, sans forcément avoir d’idées pour l’avenir. Tant pis il faut bien choisir quelque chose ! Pour ma part ce sera une filière littéraire accompagné d’une spécialité musique car les maths et les sciences, je déteste ça ! J’ai eu la chance de pouvoir choisir sans pression mon orientation et j’ai pu faire ce que je souhaitais. Le lycée permet de nous spécialiser, ce que je trouve positif. Néanmoins même si je n’aimais pas les maths, les sciences et tous ce qui pouvait comporter des chiffres, je trouve qu’il nous manque certaines bases pour la suite et qu’un tronc commun devrait être maintenu. Autre petit bémol que je note, l’aspect très scolaire que nous enseigne le lycée. Le bac arrive à grands pas et il faut apprendre le programme scolaire, pas toujours terminé. Le jour J est là et c’est la clé de notre avenir qui est à portée de main. Un avenir qui se joue sur quelques jours, plutôt que sur une année…

Les études supérieures

Le bac fraichement en poche, les choix sur Admissions Post-Bac, les entretiens pour les écoles, le premier appartement trouvé, on débute sa vie « d’adulte ». Bien des responsabilités en comparaison avec la période lycée. Mes deux premières années d’études supérieures ont été, je pense, les meilleures de ma scolarité. J’ai effectué un DUT Information-Communication avec une option Information Numérique. J’ai toujours aimé ce domaine, et l’aspect digital m’intéressait, ce qui formait le combo parfait ! Rencontres inoubliables, meilleurs amis, une époque magnifique. Hormis cela, un grand choc avec le lycée. Fini le par coeur, et bonjour à la pratique et la théorie mêlées. Un véritable apprentissage des métiers du digital et de la communication, de l’autonomie et des apports professionnalisant, voilà ce que j’ai retenu de ma première formation.

Pour terminer ma scolarité et agrandir le champ des possibilités, je m’oriente vers des études en marketing digital, un aspect que j’ai peu abordé auparavant. Plaquette composée de nombreux intitulés qui semblent intéressants, nous allons voir un large panel de cours ! Du développement web au référencement naturel et payant, en passant par le management, voici ce que proposait ma licence professionnelle. J’ai d’ailleurs décidé d’effectuer celle-ci en alternance pour me confronter à un véritable rythme de travail et mettre en application les connaissances accumulées lors des précédentes années. Malheureusement, je n’ai que peu appris lors de cette dernière année, mais je pense que cela est notamment dû au fait que mon DUT a été une réelle rupture avec l’univers scolaire. En effet, j’ai acquis les méthodes de travail, les techniques de communication et la professionnalisation via le DUT et la licence ne m’a permis que de revoir ce que j’avais déjà assimilé.

Bilan de ces années

Malgré ce « petit échec » lors de ma licence, je suis satisfaite de mon parcours scolaire. Néanmoins, j’ai pu expérimenter certains cours à l’étranger et les méthodes de notation et d’enseignement sont bien différentes et souvent plus performantes. Je déplore notamment dans notre système l’apprentissage des langues qui, au bout de 8 années ne nous rend toujours pas bilingue. La hiérarchie professeur/élève est aussi très présente avec certains enseignants et les cours sont plus basés sur cette supériorité plutôt que sur l’échange d’avis. J’aurais encore beaucoup à dire sur le système scolaire mais je pense que chaque pays à des méthodes d’enseignements qui ont toutes des défauts ! Néanmoins j’ai beaucoup apprécié pouvoir exprimer ma créativité avec des enseignements artistiques, acquérir des bases qui me serviront toute ma vie et évidemment faire la rencontre de personnes formidables.

A presque 21 ans je décide de me lancer sur le marché de l’emploi. Je n’ai pas fait de longues études certes, mais je me sens prête à faire un travail que j’apprécie et qui j’espère me permettra d’acquérir de nouvelles compétences 😀 Même si je n’ai pas une multitude de diplômes, j’ai effectué plusieurs stages et me suis déjà confronté au milieu du travail. Mais pas facile de mettre en avant ses compétences dans une société qui recherche toujours plus d’élites.

Et vous quelles études avez vous fait ? Que trouvez-vous bien et moins bien dans notre système scolaire ?

2 réflexions sur “Les études c’est terminé ! Au revoir les bancs de l’école

  1. Sarah dit :

    Plus que quelques mois pour mois aussi… En mars c’est fini ! Et je pense que j’arrive à un moment de ma vie ou j’ai envie de faire autre chose, donc j’ai hâte ! Mais il parait que quand on travaille, on regrette nos années étudiantes, on verra bien 😉 Bon courage en tout cas !

    • Carnet Ananas dit :

      Merci pour ton petit commentaire !
      Pour ma part, je travaille depuis 1 mois (j’étais en alternance auparavant), et je ne regrette pas mes années étudiantes. Je fais un travail que j’aime et c’est surement pour cette raison que je souhaite pas revenir en arrière :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *